imprimer

Pierre Pellerin




Pierre Pellerin
© Pas de copyright

Du même auteur

Aux Les Éditions de l'Homme


Résumé de carrière de l'auteur

Je suis tombé en amour avec ce véhicule en 1966 lorsque mon grand-père s'est procuré un Moto-Ski Zéphir de 12,5 HP. Quand nous étions à sa ferme, mon frère et moi le faisions rouler toute la journée, sans arrêt. Puisque cette motoneige utilisait des travers d'acier comme renfort sur la chenille, elle était sous-vireuse sur la neige dure ou la glace, ce qui en faisait une machine dangereuse pour les enfants. À partir de cet hiver là,je me suis mis à ramasser des informations sur les motoneiges : articles de journaux, brochures, etc.
En 1969, mon grand-père a acheté une deuxième motoneige, un Ski-Doo Olympic de18,5 HP afin que mon frère et moi ayons chacun notre machine.
En 1971, je me suis procuré moi-même un Snow Cruiser 1967 ; en 1972, un Ski-Doo haute performance TNT 775 1971, et un Skiroule de course RTX 440 1971 ; en 1973, un Moto-Ski 440 ; en 1974, un Moto-Ski 400. J'ai toujours roulé avec des Ski-Doo et,plus les années passaient, plus les informations s'accumulaient.
En 1985, comme j'avais toujours trouvé belle la motoneige Bolens Diablo-Rouge, je me suis procuré un modèle 1967 et je l'ai restauré. Cette machine m'a donné la piqûre pour collectionner les belles d'autrefois. Un Ski-doo 1962 se rajoute et, par la suite, un Ski-doo 1959, un Snow-Bug 1969, un Sno-Pony 1969 et, depuis, deux à trois machines par année s'ajoutent. Grand collectionneur de motoneiges, je possède aujourd'hui 62 motoneiges antiques datant de 1927 à 1987.
En 1991, je me suis lancé dans la location de motoneiges ; j'offre un service de tours organisés pour les touristes.
Aujourd'hui, je conduis un Ski-doo haute performance MXZ-X 800 cc et j'utilise 12 motoneiges Ski-Doo 2006 pour le commerce. L'avion et la motoneige me donnent une sensation de liberté qui m'habite depuis mon jeune âge.