Imprimer

Montréal, capitale - L'extraordinaire histoire du site archéologique du marché Sainte-Anne et du parlement de la province du Canada

Agrandir l’imageAgrandir l’image  Foreign rightsForeign rights
Voir le quatrième de couverture4e de couverture



DU MÊME AUTEUR


Montréal, capitale

L'extraordinaire histoire du site archéologique du marché Sainte-Anne et du parlement de la province du Canada
Par l'auteur Musée Pointe-à-Callière




46.95 $  
Format papier Papier
   Non disponible


Description du livre

Qui s'en souvient, aujourd'hui? Et pourtant! Montréal, de 1844 à 1849, fut bel et bien la capitale du Canada, ou, plus justement, de la «province du Canada», ainsi qu'en avait décidé le gouvernement britannique pour sa colonie.

Le Parlement siège dans un imposant bâtiment de pierre grise, érigé en 1834 au-dessus d'une petite rivière canalisée, puis réaménagé?: l'ancien marché Sainte-Anne. À l'ambiance d'un marché public, avec ses étals de viande, de poisson et de volaille, succèdent le grincement des plumes des fonctionnaires sur le papier et, juste au-dessus, les débats parfois houleux des députés de l'Assemblée législative ou des membres du Conseil législatif. Mais, le soir du 25 avril 1849, des émeutiers incendient l'édifice…

Ces vies successives d'une partie de l'actuelle place D'Youville, dans le Vieux-Montréal, sont restées enfouies dans le sol jusqu'à ce que des fouilles archéologiques les ramènent à la mémoire. Revivez un pan méconnu de l'histoire de Montréal, du Québec et du Canada dans le récit surprenant, mouvementé, inédit, auquel vous convie cet ouvrage collectif que signent, sur l'invitation de Pointe-à-Callière, des historiens et des archéologues passionnés.

Vidéos





Photos


Audios

Critiques


Nos suggestions de livre - Histoire et patrimoine